Doit-on dire le ou les métavers?

Métavers

Le mot métavers, en anglais metaverse, était peu connu avant que la société mère connue sous le nom de Facebook a changé de nom pour Meta à l’automne dernier. Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a alors expliqué que l’avenir de sa société était vers un monde virtuel appelé métavers. Un univers virtuel dans lequel les gens pourront se déplacer certainement avec l’aide du casque Oculus, aussi la propriété de Facebook.

Sauf qu’on ne peut approprier à Facebook cette unicité du terme métavers pour désigner un monde virtuel. Il existe et existera plusieurs métavers dans le futur et pas tous sous le joug de Mark Zuckerberg. Il existera donc plusieurs de ces mondes virtuels en parallèle.

Qu’est-ce qu’un métavers? C’est un monde virtuel dans lequel il y aura la possibilité d’acquérir des biens et services et vous y promenez avec un avatar. Vous vous rappelez l’époque Compuserve? Bien imaginez que Compuserve est devenu virtuel et, à la base, c’est à peu près cela un métavers. Pour les plus jeunes, bien imaginez que c’est un immense Carrefour Laval avec des salles de spectacles et cinémas, mais virtuel.

Le plus connu des métavers à l’heure actuelle est celui de Sandbox, un univers virtuel pour joueurs, créé par la société d’Hong Kong Animoca Brands à laquelle la société française Ubisoft collabore. Mais techniquement, le monde virtuel de Sandbox est décentralisé. C’est-à-dire qu’il n’appartient à personne. Et, à l’intérieur de ce monde virtuel, ils utilisent une cryptomonnaie portant le nom du métavers, Sandbox. C’est la monnaie officielle de cet univers. Cette cryptomonnaie, dont le symbole est SAND, s’échange déjà largement à travers le monde, pas juste dans l’univers Sandbox, et a une capitalisation de 3,8 milliards. Elle est aussi décentralisée, basée sur l’Ethereum et au moment d’écrire ces lignes Un SAND vaut  3,50 dollars américains. Vous pouvez même en acquérir facilement en ouvrant un compte crypto chez Wealthsimple.

Un autre métavers très connu des joueurs est Decentraland. Un univers virtuel dans lequel vous pouvez vous promener et vous pouvez y acquérir un terrain virtuel en utilisant la cryptomonnaie MANA.

Donc la réponse à la question dans le titre, le mot métavers se met au pluriel, car il n’y a pas et n’y aura pas qu’un seul métavers. Si on le met au singulier, c’est qu’on veut désigner un seul de ces mondes virtuels.

Avec l’acquisition d’Activision-Blizzard par Microsoft pour 68,7 milliards de dollars américains, on peut croire que le géant de la banlieue de Seattle veule aussi créer son métavers, qui ne sera certainement pas décentralisé vu la philosophie historiquement très mercantile de Microsoft.

Sans aucun doute, que des producteurs de jeux tels que Electronic Arts, Tencent, Nintendo voudront aussi créer le leur. D’ici 2027 ans, il existera plusieurs métavers qui désireront vous y attirez à grands coups de campagnes marketing.

Suggestions de lecture

Leave a Comment