LanguageTool, une alternative à Antidote
extension gratuiciel navigateur

Une alternative au logiciel Antidote

Antidote est un logiciel de correction grammaticale, si populaire qu’il se passe de présentation. Le Québec corporatif compte plusieurs entreprises adeptes de ce logiciel. Mais quand on ramène le tout au niveau individuel, payer 129,95$ pour acheter un tel logiciel n’est pas à la portée de tous.

Heureusement, il existe une excellente alternative à Antidote. Peut-être pas aussi complète que Antidote, mais pour madame et monsieur tout le monde ça sera parfait.

Il s’agit de l’extension pour navigateur LanguageTool. Ne vous fiez pas à son nom anglophone, l’extension peut aussi corriger aussi la langue française. En fait, c’est dans plus de 20 langues que l’extension peut travailler.

Son coût, 0$. Un coût qui plaît à plusieurs personnes.

La  version de base est totalement gratuite. Mais elle a une limite de vérification d’un texte ne dépassant pas 20 000 caractères. Soit environ sept pages de textes.

Comme mentionné, LanguageTool est une extension qui s’intègre au navigateur sur votre ordinateur portable ou de bureau. Que votre navigateur soit Chrome ou Edge (qui prend les extensions Chrome) ou Firefox, l’extension s’y intègre parfaitement.

Une fois l’extension installée puis activée, tout ce que vous taperez dans Facebook, Messenger, Twitter, Hotmail, GMail ou le texte que vous rédigerez dans un gestionnaire de contenu (CMS) tel que WordPress sera vérifié et les fautes grammaticales seront soulignées. Vraiment facile à utiliser.

C’est certain que l’extension ne saura plaire aux puristes. Oui, elle est simple, et possiblement pas aussi efficace qu’un logiciel réputé comme Antidote. Mais encore une fois, elle couvre pas mal large et ça conviendra à madame et monsieur tout le monde.

Si vous êtes une personne qui rédiger beaucoup, LanguageTool offre une version Premium à 79$ par an où là, la limite de 20 000 caractères n’existe plus.

Il existe aussi une version qui peut s’intégrer à Microsoft Word une autre pour s’intégrer à LibreOffice ou Open Office et finalement une autre version qui peut s’intégrer à Google Docs.