Votre employeur espionne-t-il vos sessions de travail sur l'ordinateur du bureau branché au réseau de l'entreprise?
logiciel Windows 10

Votre employeur espionne-t-il vos sessions de travail au bureau?

Est-ce que votre employeur espionne vos sessions de travail au bureau?

Vous êtes à l’emploi d’une entreprise de plus de 10 employés, ainsi, il y a de fortes chances que votre employeur espionne vos sessions de travail sur les ordinateurs branchés au réseau de la compagnie. Si l’entreprise comprend des centaines d’employés, il est fort possible qu’une équipe de trois à cinq travailleurs, au sein même de l’entreprise, s’occupent exclusivement de la configuration et des rapports produits par le logiciel qui espionne vos sessions de travail.

Les employeurs ont efficacement la capacité de le faire. Ils peuvent à peu près tout voir et savoir ce que vous faites sur votre ordinateur connecté au réseau de la compagnie via un de ces logiciels d’espionnage.

Plusieurs logiciels d’espionnage ou de surveillance offrent les points suivants:

  • Lister tous les sites Internet consultés par un employé sur une dite période de temps;
  • Voir en direct ce qu’un employé fait sur l’ordinateur branché au réseau de l’entreprise;
  • Offrir la possibilité de capturer l’écran de l’employé (screenshots) à divers moments de la journée;
  • Offrir la possibilité de capturer toutes les touches tapées au clavier de l’ordinateur auquel l’employé a ouvert sa session de travail;
  • Consulter la liste et le temps passé sur les logiciels utilisés;
  • Savoir à quelle heure un employé s’est branché au réseau de l’entreprise;
  • Savoir à qui vous écrivez vos courriels et de qui vous les recevez;
  • etc…

Dans quel but un employeur espionne-t-il les sessions de travail de ses employés?

Bien sûr au-delà de vérifier que l’employé consacre bel et bien son temps pour l’entreprise et non des heures passées sur les réseaux sociaux, il y a plusieurs raisons fondamentales qui peuvent se résumer à ces trois mots: Sécurité, Efficacité (productivité), Confidentialité.

Sécurité

Votre employeur peut espionner vos sessions de travail afin de s’assurer que les informations qui circulent au sein des employés de l’entreprise ne sont pas envoyés en dehors de celle-ci. Par exemple, la surveillance des ordinateurs des employés permet vérifier qu’il n’y a pas d’espionnage industriel au sein de l’entreprise. Autre point sur la sécurité, bien qu’en utilisant un ordinateur de votre employeur vous n’êtes probablement pas administrateur de celui-ci, il est possible qu’on espionne pour voir tout ce qui est installé et télécharger sur votre ordinateur.

Efficacité/Productivité

Outre de s’assurer que l’employé consacre bel et bien son temps pour l’entreprise, une telle surveillance des ordinateurs permet de s’assurer de l’efficacité des logiciels mis à la disposition des employés.

Certains logiciels de surveillance d’ordinateurs ont la capacité de fournir un rapport mensuel sur le temps passé dans chaque logiciel par employé.

Par exemple, si 10 employés de l’entreprise réclament d’avoir accès au logiciel  Photoshop et que ceux-ci ne l’utilisent presque pas, l’employeur pourra sauver sur les licences de ce logiciel ou encore décider d’installer un ordinateur commun qui sera dédié à l’utilisation du populaire logiciel d’Adobe.

Confidentialité

Surveiller les ordinateurs branchés au réseau de l’entreprise permet aussi de vérifier que les informations qui circulent au sein de l’entreprise demeurent confidentielles. Par exemple, l’employeur pourrait surveiller les courriels de ses employés afin de déceler tout partage d’informations confidentielles à des individus qui ne doivent pas avoir accès à ces informations au sein de l’entreprise.

Légalité

Est-ce que votre employeur a le droit d’espionner vos sessions de travail sur le réseau de l’entreprise? Tout dépend où vous êtes situés.

Par exemple en Suisse, c’est totalement interdit si c’est fait à votre insu.

Au Québec, oui et tant que l’employeur peut justifier qu’il le fait au nom de l’efficacité, de la sécurité et de la confidentialité. Votre employeur a tous les droits sur votre ordinateur au travail, étant donné que ce dernier lui appartient. Et c’est la même chose à la maison si vous êtes en télétravail via un ordinateur que l’entreprise vous prête.

La précision du logiciel qui espionne

Les logiciels de surveillance d’ordinateurs d’entreprise ne sont pas tous précis. Par exemple, certains logiciels vont produire un rapport sur l’utilisation mensuelle d’Internet par employé. Imaginez si un tel rapport indique qu’un employé a passé 260 heures sur Internet le mois dernier à partir de l’ordinateur branché au réseau de l’entreprise et ce situé dans les bureaux de l’entreprise. Évidemment, à moins que cet employé ait fait des semaines de 65 heures de travail, c’est impossible qu’il ait passé autant de temps sur Internet.

Bien voilà, certains logiciels de surveillance ont des lacunes. Ils sont de mauvais espions. Certains mesurent le temps passé sur un site Internet tant et aussi longtemps que le navigateur utilisé par l’employé est à ce dit site Internet. Donc, imaginez que l’employé ne ferme pas sa session de travail de son ordinateur à la fin de la journée au bureau, il ne fait que la verrouiller et ainsi tous ces logiciels demeurent ouverts incluant le navigateur qu’il utilise et que ce dernier est au site Internet du populaire libraire québécois Renaud-Bray. L’employé part à 17h. Reviens le lendemain matin à son poste de travail à 9h et déverrouille sa session. Certains logiciels de surveillance calculeront que l’employé a passé 14 heures sur le site Internet de Renaud-Bray et ce, malgré que l’employé n’avait aucune présence physique dans les bureaux de l’entreprise.

Afin d’éviter un tel imbroglio sur les rapports de consommation d’Internet de chaque employé, LogiqueTechno conseille aux employés de fermer leur session de travail dès qu’ils quittent le bureau. Ainsi les heures passées sur Internet qui sont comptabilisées par le logiciel qui espionne vos sessions de travail seront moins grandes.

Quels sont ces logiciels d’espionnage?

Il y a plusieurs logiciels de surveillance d’ordinateurs d’employés qui sont disponibles sur le marché. LogiqueTechno ne va pas tous les lister ni en faire une quelconque évaluation. Simplement, une liste de quelques-uns qui vous permettra de consulter le site Internet de chacun de ces logiciels et ce qui vous permettra d’en apprendre davantage sur les fonctionnalités offertes par ce type de logiciels.

Il existe de nombreux autres logiciels populaires qui peuvent espionner vos sessions de travail. En vous rendant dans votre moteur de recherche préféré, vous pourrez en trouver tout plein.

Dépenser presque sans compter

Les logiciels efficaces d’espionnage sont rarement gratuits et les employeurs sont prêts à débourser des sommes colossales afin de se les procurer.

Imaginez par exemple un logiciel d’espionnage qui coûte 15$ par mois par employé pour une entreprise de 500 employés. Cela représente 90 000$ par an qui seront consacrés uniquement à cette vocation de surveillance et cela est uniquement les frais du logiciel et ne comptabilisé pas les salaires des gens qui passeront leur temps à configurer le logiciel d’espionnage et lire les rapports que celui-ci produit. Pour un gouvernement ayant 150 000 employés, cela peut représenter des dizaines de millions de dollars par an uniquement pour surveiller les sessions de travail de ses employés. De quoi faire friser les cheveux de nombreux contrôleurs financiers qui travaillent au sein de la vérification comptable des organismes du secteur public. Imaginez maintenant les cheveux du contribuable apprenant que de telles sommes sont uniquement consacrées à la surveillance des employés du gouvernement.