Darkvers, le côté obscur des métavers

Darkvers (darkverse)

Darkvers, un nouveau nom qui deviendra certes aussi courant dans le jargon technologique que le Dark web.

Les Darkvers (darkverse) sont le côté obscur des métavers (metaverse).  On vous explique.

Des experts en sécurité se sont posés sur l’ampleur de la cybercriminalité dans les métavers et leurs scénarios sont inquiétants.

Ces chercheurs ont établi qu’une sorte de Dark web pourrait émerger des nombreux projets de métavers en cours.  Ces Darkvers sont les projets d’organisations criminelles et pourraient se dérouler dans des salles protégées uniquement accessibles en ligne et sécurisées, entre autre par des outils utilisant la blockchain.

Ces Darkvers seraient presque ainsi inaccessibles aux forces de l’ordre.

Aujourd’hui, plusieurs scénarios sont envisageables par ces experts. Les attaquants pourraient cibler les populaires NFT pour mener des attaques d’hameçonnage (pishing). Les criminels pourraient aussi utiliser ces Darkvers pour blanchir de l’argent en utilisant des biens mobiliers virtuels.

Le plus dangereux, c’est que les acteurs criminels pourraient propager de fausses informations pour influencer des individus ou encore des petites et moyennes organisations, plus vulnérables dans ces métavers criminels que sur Internet.

Comment se protéger de ces Darkvers? Bien tout simplement en y allant pas.  Si vous visitez un métavers, assurez-vous qu’il est légitime. Si vous avez un soupçon d’une activité criminelle ou d’une offre trop belle pour être vraie, méfiez-vous et quitter ce métavers qui pourraient être un Darkvers.

Par contre, il y a de fortes de chances que vous ne tombiez pas sur un Darkvers par hasard. Un peu comme l’ancien site du Dark web, Silk Road, il fallait connaître l’adresse pour s’y rendre, ne s’y rendait pas qui voulait en cherchant le nom du site illégal sur Google.

C’est un peu alarmiste comme publication, car les métavers ne sont pas encore présents dans le quotidien de monsieur et madame tout le monde, mais ça viendra. Il faut dès maintenant doubler de vigilance, car les experts prévoient que l’adoption des métavers sera plus rapide que pour le réseau Internet.

Leave a Comment